Comment bien servir son vin ?

Sortir une bouteille de vin de sa cave et l’ouvrir ne suffit pas toujours. Pour permettre au vin de prendre toute son ampleur et épater ses amis avec "cette dernière trouvaille trouvée dans la sélection PinotBleu", il y a quelques règles à connaitre.

Besoin d'air ?

Les vins, notamment les rouges, méritent une bonne aération. Déboucher quelques heures avant permet de réveiller les arômes et surtout de préparer doucement le vin à changer de contenant.
Si vous avez le temps, comptez une ouverture entre deux et quatre heures avant le service.
Pour la méthode express, on trouve aussi de nombreux accessoires aérateurs dans le commerce. Cela ne remplace pas une véritable aération cependant on peut obtenir d'excellents résultats surtout sur des vins faciles.

Décanter ou ne pas décanter, telle est la question.

Décanter un vin a une fonction bien précise : améliorer un vin jeune, peu expressif au nez, pouvant être légèrement asséchant en bouche, que l'on va qualifier de "fermé". Dans le monde du vin, il y a deux écoles, ceux qui carafent, ceux qui ne carafent pas. Le carafage à un avantage celui d'obtenir des résultats plus rapides que la simple aération !
Pour cela, on le verse délicatement dans une carafe à fond large, afin de permettre de l’oxygénation et de libérer les arômes. Cette opération est à réaliser de préférence quelques heures avant le service.

Si vous avez un vin vieux, il faudra alors procéder en différentes étapes.
Tout d’abord, on place la bouteille en position verticale pendant 24h au moins afin que le dépôt tombe lentement au fond. Au moment de l’ouverture, on vérifie que le bouchon n’est pas abîmé (odeur de liège forte, moisi...). Si à la première dégustation le nez est fermé, les arômes sont peu développés mais qu’il semble avoir encore du corps en bouche, on carafe. On privilégie une carafe étroite, où l'on fait glisser très doucement le vin en veillant à surveiller le dépôt au fond.  Attention, on procède au transfert juste avant de la dégustation car décanté trop tôt il risquerait de perdre définitivement tous ses arômes.

Et ma bouteille ouverte alors ?

La soirée vient de se terminer. La musique tourne encore, les invités viennent de partir et au moment de débarrasser la table on s'aperçoit que la dernière bouteille ouverte n'est pas terminée... Si une dégustation nocturne ne vous tente pas, il n'est pas obligatoire de jeter votre vin, bien au contraire ! Bien conservé, un vin de qualité se conservera quelques jours et pourra même vous réserver d'éventuelles surprises d'évolution.

Mais pour cela, il faut absolument protéger le vin de l’oxydation et des odeurs. Soit en rebouchant en partie la bouteille avec son bouchon d'origine, soit dans l'idéal, en utilisant un bouchon pompe vide d'air.
On trouve de nombreux modèles dans le commerce, à vous de choisir le votre, le plus simple convenant très bien à la tâche.

Ensuite, on le replace dans sa cave réfrigérée ou bien au frigo dans l'emplacement bouteilles.