Les larmes et les jambes du vin

Ses jambes sont très belles, fines et tombent bien.. rassurez-vous nous allons parler de vins 😉

Les jambes et les larmes viennent ensemble dans votre verre mais pas avec tous les vins. Ces deux termes désignent une chose identique: les traces laissées par le vin sur la paroie du verre. Pour les observer, il suffit de faire tourner le vin dans votre verre et regardez les belles jambes de votre vin. S'il en a !
Selon leur forme et leur adhérence, ces larmes peuvent être considérées comme fluides, grasses, épaisses, coulantes, visqueuses ou encore glycérinées.

larmes-vin.jpeg

Que signifient les larmes du vin ?

Les larmes indiquent le degré d'alcool et la quantité de sucre. Plus il y a de larmes, plus le contenu de votre verre est chargé en alcool ou en sucre. La qualité du vin n’a donc rien à voir avec ses larmes. Celles-ci sont en réalité le résultat de l’évaporation différenciée de l’eau et de l’alcool contenus dans le vin.
Les vins issus de régions fortement ensoleillées présentent plus de larmes que les autres. Pour avoir un point de comparaison, vous pouvez vous servir un verre d'eau et un verre de rhum. La différence est flagrante !

Le verre à vin est aussi un facteur important dans l'apparition et la forme des larmes. Un verre rugueux ou ayant de microscopiques poussières — venant du torchon pour les sécher par exemple — retiendra mieux les larmes qu'un verre parfaitement lisse.

Le degré d'alcool

Ce n’est pas parce que vous devinez qu’un vin est plutôt alcooleux, que cet alcool sera forcément fort en bouche. D’autre composants peuvent très bien équilibrer ceci (acidité, tanins, etc.).
Parmi les vins qui boxent dans la catégorie des plus de 14 ° d'alcool, les meilleurs compensent en offrant également une forte acidité et une belle structure tannique. Ainsi, ces vins ne vous brûlerons pas votre gorge, mais vous sembleront étrangement....équilibrés.