Portrait d'Élodie Clavier

Artiste d'origine Nantaise, Élodie Clavier crée des illustrations inspirées par les magazines de modes, la rue et l'art en général. Elle retranscrit cet univers à travers un dessin à l'encre minimaliste et stylisé.

- Hello Élodie ! Peux-tu te définir en 3 hashtags ? 
Hello ! Pas facile, je dirais #nofilter #dessinatrice #impatiente

- Quel a été ton parcours ?
J'ai fait des études en Arts Appliquées à LISAA à Nantes, ma ville d'origine.
A 23 ans, j'ai commencé à travailler dans une maison d'édition, puis quelques années ont passé et j'ai réalisé que ce que je voulais, c'était dessiner !

- D'où te vient cette passion pour le dessin ?
J'ai toujours aimé ça, petite, je prenais des cours et je ne me suis jamais vraiment arrêtée. C'est quelque chose de naturel pour moi, qui me permet de m'évader.

- Comment as-tu découvert ce talent ?
Dans ma formation en Art, on nous incite à explorer différentes techniques, c'est là que je me suis rendu compte que ce qui me plaisait le plus c'était le dessin "traditionnel".

- Depuis combien de temps dessines-tu à l'encre ? D’où vient cet amour pour l'encre ?
Ça fait environ 6 ans que je dessine à l'encre, c'est une technique dont je ne me lasse pas, elle me permet à la fois de donner du mouvement à mon trait, de la force, de la suggestion, bref beaucoup de possibilités.

- De qui t'inspires-tu ?
J'adore les croquis de mode des grands couturiers.
Après, j'ai beaucoup d'influences, comme René Gruau (célèbre affichiste ndlr) ou Jean-Philippe Delhomme (illustrateur et écrivain ndlr).


- Pourquoi ce goût particulier pour la mode ?
J'ai toujours aimé dessiner des silhouettes, et c'est vrai que mon trait se prête bien à l'univers de la mode et de la beauté. Et puis, c'est un milieu qui fait rêver quand même.

- Qu'est ce que tu aimes le plus dans ton métier ?
J'aime la diversité des projets (live drawing, site, presse…) et travailler avec de grandes maisons de couture est un privilège.

- Quel tableau voudrais-tu voir illustrer cette interview et pourquoi ?
Une illustration que j'ai faite récemment, qui reprend une photo de la collection Paris Cosmopolite de Chanel, je la trouve très graphique.

Collection Paris Cosmopolite de Chanel, Élodie Clavier


- Combien de temps mets-tu pour dessiner une œuvre ?
Ce qui est le plus difficile, c'est d'avoir le trait juste, si je suis dans un bon jour ça peut être rapide, mais ça peut aussi prendre beaucoup de temps, c'est difficile à quantifier.

- Où peut-on voir tes œuvres ?
Vous pouvez retrouver mes illustrations sur mon compte Instagram où je publie régulièrement, sur Balibart.com où je vends quelques œuvres, sur le site de l'agence La Suite avec laquelle je travaille et bientôt sur mon nouveau site !

- Est-ce que tu as des projets futurs que tu peux déjà dévoiler ?
Je suis sur un projet de pattern design vraiment très cool, je croise les doigts, rien est encore sûr.


On croise les doigts pour toi alors ! 😉

 


Découvrez la collaboration Saint Valentin entre Elodie et PinotBleu