L'agriculture biodynamique pose beaucoup de questions au plus grand nombre. En quoi cela consiste ? D'où vient ce mouvement ? La question de la similitude avec l'agriculture biologique est également évoquée. Pas de panique ! Nous reprenons les bases de l'agriculture biodynamique pour que vous y voyez plus clair.

Qu'est ce que l'agriculture biodynamique ?

Si l'on devait définir l'agriculture biodynamique en deux mots, ce serait le long terme. Oui, c'est un mouvement qui, par sa philosophie souhaite garantir aux futures générations une qualité de sol, de la terre meilleure et une production agricole gérée de manière plus optimale.

Aujourd'hui, l'agriculture traditionnelle utilise massivement des herbicides, des insecticides chimiques. La biodynamie choisit de changer cette tendance et de cultiver une terre plus sainement. Dans les sols, c'est le premier de terre qui est le plus important car il est riche en humus. Qu'est ce que l'humus ? C'est l'ensemble des matières organiques décomposées qui se trouvent dans le sol. L'organique contient du carbone et il est souvent issu d'organismes vivants. En général l'humus est de couleur noire, c'est une matière grumeleuse, humide, souvent à la surface du sol. Il est donc très important de prendre soin des sols, plantes pour ne pas détruire la terre.

PinotBleu - Plante dans la terre

Les insecticides, les désherbants utilisés pendant l'agriculture conventionnelle détruisent complètement les populations microscopiques dans la terre. Une chose importante que permet la biodynamie c'est le retour de la terre à un état de bonne santé. Les engrais, les pesticides et les herbicides ne sont pas utilisés et sont même interdits. Une des distinctions de l'agriculture biodynamique est l'utilisation de préparation de plantes composés d'additifs de composts par exemple.

L'agriculture biodynamique est de plus en plus utilisée par les agriculteurs qui se sont rendus compte du mauvais impact de l'agriculture conventionnelle. Aussi, être et produire en agriculture biodynamique démontre l'envie des agriculteurs d'être moins dépendant de l'industrie chimique.

fresh bio Vineyard

Quelles sont les différences et similitudes entre l'agriculture biologique et biodynamique ?

Le bio et la biodynamie ont des points communs. Tout comme l'agriculture biodynamique, l'agriculture biologique n'utilise pas de substances phytosanitaires. Ces substances, utilisées pendant l'agriculture traditionnelle permettent de lutter contre les insectes et elles permettent d'avoir un rendement meilleur en faisant moins d'efforts. 

Dans l'agriculture biologique, le cuivre est utilisé deux fois plus par rapport à l'agriculture biodynamique. La limite est de 15 kilogrammes pour la biodynamie. Elle est deux fois plus grande dans le bio. Le cuivre a des effets néfastes sur les sols et les plantes : il détruit les champignons ce qui rend la qualité de la terre moins belle sur le long terme. 

Un conseil aux agriculteurs qui souhaitent limiter leur utilisation du cuivre : il existe des tisanes et des décoctions de plantes (telles que l'ortie, l'osier). Ces plantes sont rajoutées aux traitements de la vigne. Ce sont alors des substances naturelles qui offrent aux vignes une protection contre le mildiou. Ainsi, le cuivre est utilisé de manière moins importante en agriculture biodynamique que dans les autres types d'agricultures (biologique, traditionnelle).

Les cycles lunaires représentent une place importante et centrale dans les cultures agricoles de la biodynamie. Elles sont moins prises en compte dans l'agriculture biologique. 

PinotBleu - Vignes au soleil

D'où vient la biodynamie ?

La biodynamie vient d'une prise de conscience lors de la Seconde Guerre Mondiale. Certains se sont rendus compte que le fait d'utiliser trop de pesticides était très négatif pour les aliment et la terre.

En juin 1924, Rudolf Steiner donne une conférence au sujet du mouvement biodynamique. Il pointe du doigt les éléments négatifs venant des pesticides. Il évoque également les dangers d'alimenter le bétail avec des farines animales : cela rend le bétail fou. 

Steiner, grand philosophe, a pu démontrer aux agriculteurs que l'utilisation en trop grand nombre des engrais chimiques dégradait la qualité de leur alimentation. Steiner a su définir les bases des techniques biodynamiques.

Parlons labels

Les produits de l'agriculture biodynamique dépendent du groupe privé appelé Demeter. Cette marque de certification est internationale et elle garantit que les domaines agricoles respectent les pratiques de la biodynamie et la qualité des produits est également respectée. 

PinotBleu - Label Demeter

Demeter possède bien sûr un cahier des charges à la fois pour la production agricole et également pour la transformations des produits. Ce cahier des charges est aussi plus strict que celui de l'agriculture biologique et du règlement bio européen. En agriculture biodynamique, moins d'intrants sont autorisés et le cahier des charges de la vinification est plus stricts.

 

Les agriculteurs produisant en biodynamique ont une priorité : sauvegarder la qualité des sols afin de les rendre en bonne santé pour les générations futures et que nos enfants et petits-enfants puissent profiter d'une nourriture saine.